Prêts et financement

Compte tenu des délais de versement des aides régionales (versées après fin des travaux), et du crédit d'impôt versé en septembre de l'année suivante, un recours au crédit peut être envisagé.


Il existe des solutions de financement spécifiques pour l’installation de panneaux solaires :
De nombreux organismes financiers et banques traditionnelles ont mis en place des offres de financement spéciales Énergies Renouvelables.

En comparant le coût de votre projet et les revenus attendus, nous étudions avec vous les meilleures modalités de financement et vous accompagnons dans le montage du dossier.

L'installation solaire peut être financée par les prêts immobiliers classiques, mais également par des prêts avantageux :

 

- Le PRET PASS-TRAVAUX

d’un montant maximum de 9 600 € - au taux de 1,5% l’an (taux nominal annuel hors assurances et garanties) et d’une durée de remboursement de 10 ans peut-être utilisé pour financer votre investissement.

Peuvent en bénéficier :

- Tout salarié, quelle que soit la nature de son contrat de travail, d’une entreprise du secteur privé non agricole, d’un organisme ou une entreprise du secteur public cotisant au 1% patronal Logement,

- Tout salarié retraité depuis moins de 5 ans, dont le dernier employeur était une entreprise assujettie,

Pour plus d’information : Pass-Travaux

 

- Les prêts “verts” :

Ces prêts bancaires sont accordés pour les travaux d’amélioration de l’habitat ou d’installation de sources d’énergies renouvelables, dont le photovoltaïque.

A titre indicatif, au 1er janvier 2009, ces prêts Développement Durable proposent les éléments suivant :

- un taux de 4,70%
- une durée de 4 à 120 mois
- un montant maximum de 21 500 €
- La possibilité d’effectuer des remboursements anticipés sans frais

Les conditions financières relatives aux prêts développement durable évoluant régulièrement, n’hésitez-pas à contacter votre banquier pour connaître les derniers taux en vigueur.

Pour plus de détail : Les prêts énergies renouvelables

 

Toutes les banques proposent maintenant des offres de prêt "développement durable" :

Les taux indiqués ci-dessous ont fortement baissé depuis cette édition

- Banque Postale " Pactys Environnement" de 3.000 € à 10.000 € sur 3 à 7 ans sans frais de dossier (taux de 3,76% hors assurance obligatoire 0,32% capital emprunté) mais refus de financement des projets avec revente totale EDF

- Crédit Agricole "Prêt Economies d'énergie" jusqu'à 10.000€ sur maximum 60 mois TEG 4,80% mais pour un projet devant être inférieur à 21.500 €.

- BNP "Energiebio" de 760 à 30.000 € sur 4 à 108 mois TEG 4,69% sur 108 mois hors assurance facultative, y compris frais de dossier 100 €.

- Ecureuil "Crédit développement durable jusqu'à 21.500 € sur 3 à 120 mois sans frais de dossier mais taux très élevé (TEG 5,90%).

- Société Générale "Expresso développement durable" jusqu'à 21.500 € sur 84 mois à 4,18% TEG hors assurances (facultatives) frais de dossier 1% maxi 120 €.

- Banque populaire du Sud "Prévair" jusqu'à 30.000 € et 20 ans sans frais de dossier, ex TEG de 4,23% y compris assurance pour un prêt de 10.000 € sur 120 mois.

- CIC "prêt économie d’énergie" jusqu’à 50.000 € sur 20 ans mais en taux variable indexé sur taux du LDD (ex CODEVI) exemple : TEG de 4,69% pour un prêt de 30.000 € sur 12 ans, taux plus faibles pour montants ou durées inférieurs.

- Crédit Foncier, prêt "Evolution Energie" de 15.000 € minimum sans plafond (montant attribué en fonction du projet et des recettes prévues) jusque sur 240 mois, permettant d'intégrer les recettes de l'équipement financé dans le financement (remboursement anticipé possible), formule intéressante mais taux assez élevés : exemple pour 25.000 € sur 10 ans, TEG 5,28% dont assurance obligatoire 0,384% an/ capital emprunté.

- Crédit Mutuel Méditerranéen prêt « Crédinergie » jusqu’à 21.500 € et 12 ans sans frais de dossier, au TEG hors assurances facultatives de 4,90%.

- La plupart de ces offres "développement durable" prévoient une durée de remboursement relativement courte et inférieure à la période prévue de fonctionnement (25 à 30 ans). L’investissement avec ces prêts reste cependant indolore, même pour les ménages n’ayant pas une épargne personnelle importante étant donné la forte rentabilité de la revente du courant, et les aides et crédit d'impôts qui seront perçus.

www.immoforum.fr trouve votre meilleur financement

aérothermie particuliers
aérothermie professionnels
aides financières et fiscales
aides financières et fiscales pro
solaire collectivités mairies
durabilité du photovoltaïque
menu solaire
prêts financement
producteur d'électricité
producteur d'électricité éolienne
producteur d'électricité pro
refsolaire
revenu photovoltaïque ferme agricole
revenu photovoltaïque particuliers
solaire thermique
étude revenus photovoltaïque toiture solaire
devis photos électricité solaire